ADEL KARANOV GUIDE EN ITALIE

+39 389 5975 184  info@rusrim.com 

TOURS PRIVÉS à ROME, FLORENCE E DANS LE CENTRE DE L’ITALIE AVEC GUIDE/CHAUFFEUR MENÉS PAR ADEL KARANOV COMPOSITEUR et DANSEUR

TOURS PRIVE EN ITALIE

Bonjour tout le monde!

Un grand bonjour depuis la ville éternelle, Rome!

Je me présente je m’appelle Adel Karanov, je suis un guide-conférencier officiel et travaille principalement dans le centre et nord d’Italie, dans les suivantes régions:

LATIUM, OMBRIE, TOSCANE, ABRUZZES, TRENTINO SUD TIROL – VENETO

Je dessert principalement les villes suivantes, mais je suis très flexible lorsque je reçois un itinéraire: NAPLES/POMPEI/ROME/FLORENCE.

Les langues que je maitrise: ANGLAIS/ITALIEN/FRANCAIS/BULGARE/RUSSE

Je travaille depuis 8 ans avec des clients nantis du monde entier, et j’aimerais bien étendre ma clientèle c’est pourquoi je me suis permis de vous solliciter, afin d’offrir
rien d’autre que le meilleur à vos clients.

Je suis compositeur de musique baroque et electronique. Je suis danseur de danse classique et moderne. Tous mais excursions sont prepare avec un goût artistique.

 

Je reste à votre complète disposition pour d’éventuelles questions.

Dans l’espoir de la meilleure collaboration, veuillez agréer mes salutations les plus chaleureuses.

Adel Karanov

Adel Karanov Senior Guide – General Manager and music composer

+393895975184  info@rusrim.com

TOURS PRIVÉS à ROME – VIDEO FRANCO NOVECENTO BUTTIGLIERI – MUSIQUE ORIGINALE ADEL KARANOV – GUIDE à ROME

FLORENCE – FIRENZE – MUSIQUE ORIGINALE ADEL KARANOV

Castelli Romani – Lacs aux châteaux romains – Musique Adel Karanov guide à Rome

Video  Franco Novecento Buttiglieri – musique originale Adel Karanov  – I Castelli Romani or Les châteaux romainss – Albano , Nemi , Frascati , Castel Gandolfo

 

Le bulletin de festival de festival de carthage

La musique rutilant de ses images

Entretien avec Adel Karanov

Suite de la page 1

Adel Karanov, le compositeur de musique électronique, moitié tunisien, moitié bulgare, est apparu le samedi 14 novembre au Quatctrième Art avec ses cordes musicales métissées d’images et de photos de différents genres.

D’emblée, dans ce concert, l’image sonore trouve ses racines quand l’acoustique touche à la musique classique et moderne.

Cet art imprimé généreusement de la musique électronique meten avant différents styles de musique mais aussi différents types d’images et de prises de vue ; on perçoit alors les fragmentations, le fractal mais aussi l’aquarelle des toiles artistiques. L’opalescence de cette composition artistique donne à voir une diversité d’un répertoire musical et choral moderne. Ainsi, Adel Karanov nous énumère les divers styles introduits dans cette partie artistique comme « L’acousmatique ; une création artificielle de plusieurs instruments qui relie la musique expérimentale avec la musique contemporaine », le «break beat » proche au goût arabe et aux répercussions africaines, le style « Fashion », celui de la mode et du design qui met en relief la beauté artificielle » en particculier, aussi, « le minimal » qui porte les gênes du style allemand et « réunit le techno, les petites sonorités et les rythmes compliqués avec beaucoup de précision » et enfin le « style scénique qui rasssemble le folk électronique, l’orchestrale et la tonale ».

GUCCI: Viedo Musique originale Adel Karanov

Tous ces intermèdes musicaux inscrivent une sorte de parallélc lisme entre l’image sonore et le son imagé surtout que la thématique tourne autour deux matières capitales : la nature et la vie moderne.

Chorégraphe de cordes, Adel Karanov fait preuve d’un savoir faire où chaque image porte l’émotion de chaque touche, de chaque tempo. Finalement, les images qui servent d’écrin aux instruments musicaux étaient pour Adel un bon exercice surtout que « l’écoute sonore du public tunisien devient de plus en plus développée ».

Techno Breakbeat 2019 Adel Karanov

 

Une musique électronique comme vous ne l’avez jamais écoutée
Si cette manifestation biennale que sont les Journées théâtrales de Carthage est une fenêtre sur les théâtres du monde, elle n’en reste pas moins une occasion de découvrir des créations d’autres sphères artistiques.

D’ailleurs, en marge de sa 14e édition et dans le cadre du programme parallèle, un spectacle de qualité, et on ne peut plus spécial, a été organisé dans les locaux du 4ème Art. Il s’agit d’un concert signé Adel Karanov. Retenez-bien ce nom !
Une heure durant, ce compositeur de musique électronique, venu spécialement de Londres et dont les compositions sont distribuées dans trente pays de par le monde, a présenté devant un public de mélomanes, une sélection de ses dernières créations. Des morceaux de musique acousmatique, de breakbeat, de minimal et de fashion pas comme les autres, qui secouent quelque part, nos traditions en matière d’écoute musicale.

Certaines compositions étaient improvisées, d’autres étaient enregistrées, mais elles avaient toutes un point en commun : une qualité artistique incontestable et une sensibilité insoupçonnée. C’est que la musique de Adel Karanov, bien qu’elle soit électronique, c’est-à-dire fabriquée de bout en bout en studio, est une musique “humaine” et humanisée. Et c’est tout le secret de la réussite de ce jeune homme et de la reconnaissance de son travail sur la scène musicale internationale, son cachet.
A vrai dire, les compositions de Adel Karanov sont soutenues par une réflexion et sont le fruit d’une grande recherche aussi bien sur les techniques de composition que sur l’originalité du matériel sur lequel il travaille et qu’il prépare lui-même. Cet artiste est constamment à la recherche de sonorités nouvelles, de styles différents, s’inscrivant dans un champ d’expérimentation personnel et non moins intéressant. Et c’est d’ailleurs ce qui le distingue des autres compositeurs de musique électronique. A titre d’exemple, les sonorités qui ont constitué le matériel de composition de base des morceaux présentés lors de ce concert, ont été enregistrés, il y a deux ans, à la Médina de Tunis. Des sons bruts désorganisés, mais “stylés”, qu’il a travaillés, décomposés et recomposés.

2005

Le brassage de cultures très visible (audible, plutôt!) dans la musique de Adel Karanov n’est pas une simple démarche artistique autant qu’il est intrinsèque à l’artiste, à ses origines. En effet, de mère tunisoise, de père bulgare, ayant vécu pendant vingt ans en Italie et vivant depuis un certain temps à Londres, Adel est à la confluence de différentes cultures et civilisations, et c’est dans ses créations qu’il les exprime tout naturellement, version électronique!
Pendant qu’il passait ses études de danse classique à la prestigieuse Académie nationale de danse de Rome, Adel Karanov étudiait en parallèle la composition au Conservatoire de Rome (Sainte Cecilia) pour se spécialiser ensuite dans la musique électronique au Conservatoire de Latina. Depuis, cet artiste a composé la musique de grandes compagnies de danse contemporaine italiennes, de plusieurs courts métrages et documentaires dont Bombay et Rome du metteur en scène Giorgio Definise, ainsi que de plusieurs spots publicitaires de Gucci. Il a par ailleurs créé le premier site d’auteur en Europe de vente de musique en format MP3 et Wave (
www.adel.fm). Et depuis quelques mois, il investit Londres à la recherche de nouveaux horizons et expériences artistiques!
Pendant ce concert, le public n’avait pas seulement l’occasion de vibrer sous le rythme d’une musique électronique originale et enracinée, mais aussi de découvrir les œuvres photographiques de Lidia Svirska, une artiste spécialisée dans l’art digital et d’Alessandra Sgroi, spécialisée dans la photo de mode. Des œuvres choisies par le compositeur et projetées en boucle sur un grand écran, constituant ainsi une atmosphère visuelle colorée qui accompagnait et soutenait la musique.
Un concert très spécial qu’on n’a pas toujours l’habitude de voir. Nous en redemandons!

Asma ABASSI

+393895975184 info@rusrim.com